Hans & Dinie van den Bos


Notre vie en Creuse

Dutch

Dutch

 

Pourquoi les gens aiment les chiens? Parce que ils sont toujours fidèles, même s'ils sont maltraités. Parce que ils sont innocents. Parce qu’ils sont toujours d'une bonne humeur. Parce qu’ils veulent toujours jouer.

Il-y-a beaucoup de raisons pour aimer les chiens. Moi, j'aime les animaux. Quand j'étais très jeune, âgé quatre ans, je "trouvais” des chats et je les amenais chez nous. Très souvent ils restaient. Nous avions aussi une chèvre et des lapins. Je les adoraient tous. Mais j'ai toujours voulu un chien. Mais ma mère était contre.

J'avais treize ans quand quelqu’un qui je connaissais voudrait vendre son chien, un berger allemand, de neuf mois.

Ma mère, qui était déjà très malade, ne voulait pas refuser. Elle préparait une petite corbeille pour le chien. Trop petit mais je ne disait rien, ayant peur qu'elle ne le voudrait plus. Un berger allemand est déjà grand et Anouschka pesait déjà 30 kilo. Elle était bien surpris, mais elle voyait bien que j'étais très heureux. Anoeschka restait.

Il devenait mon meilleur ami. Nous étions presque toujours ensemble. Je faisais de très grande promenades avec lui. Si je retournait d'un voyage sur la mer, il m'accueillait très chaleureusement et me reconnaît tout de suie comme son maître. Il mourait à l'age de dix ans. Après son décès je ne me sentais plus chez moi dans ma maison paternel. Il me manquait.

Marié, ma femme n'aimait pas avoir des animaux dans la maison. Moi, j'étais sur la mer et je ne pouvais pas les soigner. Mais j'ai toujours dit, que j'aurai un chien après ma retraite.

Deux semaines avant ma retraite, Andor, un Border Collie joignait la famille. Le premier avril 2000 nous déménagions vers La France. Andor et moi étaient inséparables.
En 20132 Andor tombait malade; aspergillose. En mai 2013 il commençait à souffrir et nous l'avons laisser endormir. Il nous manquait beaucoup, mais quand même nous nous sommes accordés de ne plus prendre un autre chien.
Je me sentais très malheureux. Promener sans chien, jamais sentir son corps chaude contre moi. L'amour d'un chien me manquait. Après un an nous avons acheté Dutch; aussi un Border Collie.


                  

 
 

Copyright Hans van den Bos © 2016. All Rights Reserved.

Hosted by Hostinger.fr